menu

Nos actualités

Retraites complémentaires et cotisation AGFF

Tous les salariés assujettis à l’assurance vieillesse du régime général doivent être affiliés à un régime complémentaire de retraite. Ce régime est géré par l’Arrco pour les non-cadres et les cadres (pour une partie de leur rémunération), et par l’Agirc pour les cadres. La cotisation AGFF sert, quant à elle, à assurer le financement de la retraite complémentaire à 60 ans.

21 DEC , 2016

Taux effectif de cotisations

Taux effectif de cotisations 2017 (1)
Base (2) SalariéEmployeur
Non cadres ArrcoTranche 1
Tranche 2
3,10 %
8,10 %
4,65 %
12,15 %
Cadres ArrcoTranche A3,10 %4,65 %
Cadres AgircTranche B7,80 %12,75 %
Cadres supérieurs AgircTranche Cvariable (3) variable (3)
CET (4) (5) 0,13 %0,22 %
Cotisation AGFF (4)
Cadres

Non cadres

Tranche A
Tranches B et C
Tranche 1
Tranche 2

0,80 %
0,90 %
0,80 %
0,90 %

1,20 %
1,30 %
1,20 %
1,30 %
(1) Taux minima de cotisation compte tenu du taux d’appel de 125 % sur les taux contractuels minima Agirc et Arrco.
(2) Tranches 1 et A : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale.
Tranche 2 : de 1 à 3 fois le plafond de la Sécurité sociale.
Tranche B : de 1 à 4 fois le plafond de la Sécurité sociale.
Tranche C : de 4 à 8 fois le plafond de la Sécurité sociale.
(3) Le taux effectif global est de 20,55 %.
(4) Le taux d’appel de 125 % ne s’applique pas à la contribution exceptionnelle et temporaire (CET) ni à la cotisation AGFF.
(5) La CET est applicable aux rémunérations versées aux cadres dès le 1er euro et dans la limite de 8 fois le plafond de la Sécurité sociale.

ARRCO

Les taux contractuels minima de cotisation Arrco sont de :
- 6,20 % pour les tranches 1 et A ;
- 16,20 % pour la tranche 2.

Un taux d’appel de 125 % étant appliqué, en 2016, sur ces taux contractuels, les taux effectifs de cotisations sont de :
- 7,75 % pour les tranches 1 et A ;
- 20,25 % pour la tranche 2.

Taux applicables en 2017
Taux contractuel minimumTaux effectifPart salarié (1) Part employeur (1)
Tranche 1 ou Tranche A
6,20 %7,75 %3,10 %4,65 %
Tranche 2
16,20 %20,25 %8,10 %12,15 %
(1) La répartition de la cotisation est, en principe, de 40 % à la charge du salarié et de 60 % à la charge de l’employeur.

AGIRC

Le taux contractuel minimum de cotisation Agirc, pour les tranches B et C, est de 16,44 %.

Le taux d’appel des cotisations étant de 125 % en 2016, le taux effectif des cotisations est de 20,55 %.

Taux applicables en 2017
Taux contractuel minimumTaux effectifPart salarié (1) Part employeur (1)
16,44 %20,55 %7,80 %12,75 %
(1) Cette répartition, en principe de 60 % pour l’employeur et 40 % pour le salarié, n’est obligatoire que pour la tranche B. La répartition est libre sur la tranche C.

Garantie minimale de point (GMP)

Le régime de retraite complémentaire des cadres (Agirc) comporte un dispositif de garantie minimale de points (GMP), permettant aux salariés cadres dont le salaire n’atteint pas le plafond de la Sécurité sociale (ou est légèrement au-dessus), d’obtenir au moins 120 points de retraite par an.

Pour 2017, la cotisation mensuelle est fixée à 70,38 € (43,67 € à la charge de l’employeur et 26,71 € à la charge du salarié).

Quant au salaire annuel charnière, en deçà duquel la GMP joue, il a été fixé à 43 337,76 €, soit 3 611,48 € par mois.

©  Les Echos Publishing - 2016
← Revenir au blog

Retraites complémentaires et cotisation AGFF

Tous les salariés assujettis à l’assurance vieillesse du régime général doivent être affiliés à un régime complémentaire de retraite. Ce régime est géré par l’Arrco pour les non-cadres et les cadres (pour une partie de leur rémunération), et par l’Agirc pour les cadres. La cotisation AGFF sert, quant à elle, à assurer le financement de la retraite complémentaire à 60 ans.

21 DEC , 2016

Taux effectif de cotisations

Taux effectif de cotisations 2017 (1)
Base (2) SalariéEmployeur
Non cadres ArrcoTranche 1
Tranche 2
3,10 %
8,10 %
4,65 %
12,15 %
Cadres ArrcoTranche A3,10 %4,65 %
Cadres AgircTranche B7,80 %12,75 %
Cadres supérieurs AgircTranche Cvariable (3) variable (3)
CET (4) (5) 0,13 %0,22 %
Cotisation AGFF (4)
Cadres

Non cadres

Tranche A
Tranches B et C
Tranche 1
Tranche 2

0,80 %
0,90 %
0,80 %
0,90 %

1,20 %
1,30 %
1,20 %
1,30 %
(1) Taux minima de cotisation compte tenu du taux d’appel de 125 % sur les taux contractuels minima Agirc et Arrco.
(2) Tranches 1 et A : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale.
Tranche 2 : de 1 à 3 fois le plafond de la Sécurité sociale.
Tranche B : de 1 à 4 fois le plafond de la Sécurité sociale.
Tranche C : de 4 à 8 fois le plafond de la Sécurité sociale.
(3) Le taux effectif global est de 20,55 %.
(4) Le taux d’appel de 125 % ne s’applique pas à la contribution exceptionnelle et temporaire (CET) ni à la cotisation AGFF.
(5) La CET est applicable aux rémunérations versées aux cadres dès le 1er euro et dans la limite de 8 fois le plafond de la Sécurité sociale.

ARRCO

Les taux contractuels minima de cotisation Arrco sont de :
- 6,20 % pour les tranches 1 et A ;
- 16,20 % pour la tranche 2.

Un taux d’appel de 125 % étant appliqué, en 2016, sur ces taux contractuels, les taux effectifs de cotisations sont de :
- 7,75 % pour les tranches 1 et A ;
- 20,25 % pour la tranche 2.

Taux applicables en 2017
Taux contractuel minimumTaux effectifPart salarié (1) Part employeur (1)
Tranche 1 ou Tranche A
6,20 %7,75 %3,10 %4,65 %
Tranche 2
16,20 %20,25 %8,10 %12,15 %
(1) La répartition de la cotisation est, en principe, de 40 % à la charge du salarié et de 60 % à la charge de l’employeur.

AGIRC

Le taux contractuel minimum de cotisation Agirc, pour les tranches B et C, est de 16,44 %.

Le taux d’appel des cotisations étant de 125 % en 2016, le taux effectif des cotisations est de 20,55 %.

Taux applicables en 2017
Taux contractuel minimumTaux effectifPart salarié (1) Part employeur (1)
16,44 %20,55 %7,80 %12,75 %
(1) Cette répartition, en principe de 60 % pour l’employeur et 40 % pour le salarié, n’est obligatoire que pour la tranche B. La répartition est libre sur la tranche C.

Garantie minimale de point (GMP)

Le régime de retraite complémentaire des cadres (Agirc) comporte un dispositif de garantie minimale de points (GMP), permettant aux salariés cadres dont le salaire n’atteint pas le plafond de la Sécurité sociale (ou est légèrement au-dessus), d’obtenir au moins 120 points de retraite par an.

Pour 2017, la cotisation mensuelle est fixée à 70,38 € (43,67 € à la charge de l’employeur et 26,71 € à la charge du salarié).

Quant au salaire annuel charnière, en deçà duquel la GMP joue, il a été fixé à 43 337,76 €, soit 3 611,48 € par mois.

©  Les Echos Publishing - 2016
← Revenir au blog