menu

Nos actualités

Retraite complémentaire des salariés

Pour leur retraite complémentaire, les salariés et les dirigeants dits « assimilés salariés», tels que les gérants minoritaires de SARL et les dirigeants de société anonyme ou de société anonyme simplifiée, cotisent auprès du régime de l’Agirc-Arrco, ce qui représente environ 18 millions de personnes.

01 JAN , 2019

Taux des cotisations Agirc-Arrco

Taux des cotisations Agirc-Arrco en 2019 - Salariés non agricoles
Base (1) Taux globalPart salarié (2) Part employeur (2)
Tranche 17,87 %3,15 %4,72 %
Tranche 221,59 %8,64 %12,95 %
(1) Tranche 1 : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (plafond fixé à 3 377 € par mois en 2019) ; tranche 2 : de 1 à 8 fois ce plafond.
(2) Répartition, en principe, de 40 % à la charge du salarié et de 60 % à celle de l’employeur.

Taux des cotisations Agirc-Arrco en 2019 - Salariés agricoles (1)
Base (2) Taux globalPart salariéPart employeur
Non cadresTranche 1
Tranche 2
7,87 %
21,59 %
3,93 %
10,79 %
3,94 %
10,80 %
CadresTranche 1
Tranche 2
10,16 %
21,59 %
3,86 %
8,64 %
6,30 %
12,95 %
(1) Ces taux s’appliquent aux entreprises de la production agricole. D’autres taux peuvent s’appliquer aux organismes professionnels agricoles et aux établissements d’enseignement agricole privés.
(2) Tranche 1 : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (plafond fixé à 3 377 € en 2019) ; tranche 2 : de 1 à 8 fois ce plafond.

À noter : le dispositif de garantie minimale de points (GMP), qui permettait aux salariés cadres dont le salaire n’atteignait pas le plafond de la Sécurité sociale (ou était légèrement au-dessus), d’obtenir au moins 120 points de retraite par an contre le paiement d’une cotisation mensuelle fixée, en 2018, à 72,71 € (45,11 € à la charge de l’employeur et 27,60 € à la charge du salarié), a été supprimée au 1er janvier 2019.

Taux des contributions

Taux des contributions en 2019 (1)
Base (2) Taux globalPart salarié (3) Part employeur (3)
Contribution d’équilibre général (4) Tranche 1
Tranche 2
2,15 %
2,70 %
0,86 %
1,08 %
1,29 %
1,62 %
Contribution d’équilibre technique (5) Tranches 1 et 20,35 %0,14 %0,21 %
(1) Ces contributions ne génèrent pas de droits à retraite pour les cotisants mais servent à financer le fonctionnement du régime.
(2) Tranche 1 : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (3 377 € par mois en 2019) ; tranche 2 : de 1 à 8 fois ce plafond.
(3) Répartition, en principe, de 40 % à la charge du salarié et de 60 % à celle de l’employeur.
(4) La contribution d’équilibre général est due par tous les salariés.
(5) La contribution d’équilibre technique est payée uniquement par les salariés dont la rémunération est supérieure au plafond de la Sécurité sociale (plafond fixé à 3 377 € par mois en 2019).

Historique

2018

Taux des cotisations Agirc-Arrco en 2018
Base (1) Taux globalPart salariéPart employeur
Non cadres (Arrco)Tranche1
Tranche 2
7,75 %
20,25 %
3,10 %
8,10 %
4,65 %
12,15 %
Cadres (Arrco)Tranche A7,75 %3,10 %4,65 %
Cadres (Agirc)Tranche B
Tranche C
20,55 %
20,55 %
7,80 %
variable
12,75 %
variable
(1) Tranches 1 et A : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (3 311 € par mois en 2018) ; tranche 2 : de 1 à 3 fois ce plafond ; tranche B : de 1 à 4 fois ce plafond ; tranche C : de 4 à 8 fois ce plafond.

À noter : le régime de retraite complémentaire des cadres (Agirc) comporte un dispositif de garantie minimale de points (GMP), permettant aux salariés cadres dont le salaire n’atteint pas le plafond de la Sécurité sociale (ou est légèrement au-dessus), d’obtenir au moins 120 points de retraite par an. Pour 2018, la cotisation mensuelle est fixée à 72,71 € (45,11 € à la charge de l’employeur et 27,60 € à la charge du salarié). Quant au salaire annuel charnière, en deçà duquel la GMP joue, il a été fixé à 43 977,84 €, soit 3 664,82 € par mois.

Taux des contributions en 2018 (1)
Base (2) Taux globalPart salariéPart employeur
Cotisation AGFF (3) Tranches 1 ou A
Tranches 2 ou B et C
2 %
2,20 %
0,80 %
0,90 %
1,20 %
1,30 %
Contribution exceptionnelle et temporaire (4) Tranches A, B et C0,35 %0,13 %0,22 %
(1) Ces contributions ne génèrent pas de droits à retraite pour les cotisants mais servent à financer le fonctionnement du régime.
(2) Tranches 1 et A : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (3 311 € par mois en 2018) ; tranche 2 : de 1 à 3 fois ce plafond ; tranche B : de 1 à 4 fois ce plafond ; tranche C : de 4 à 8 fois ce plafond.
(3) à la charge de tous les salariés, cadres et non-cadres.
(4) due uniquement par les cadres.

©  Les Echos Publishing - 2019
← Revenir au blog

Retraite complémentaire des salariés

Pour leur retraite complémentaire, les salariés et les dirigeants dits « assimilés salariés», tels que les gérants minoritaires de SARL et les dirigeants de société anonyme ou de société anonyme simplifiée, cotisent auprès du régime de l’Agirc-Arrco, ce qui représente environ 18 millions de personnes.

01 JAN , 2019

Taux des cotisations Agirc-Arrco

Taux des cotisations Agirc-Arrco en 2019 - Salariés non agricoles
Base (1) Taux globalPart salarié (2) Part employeur (2)
Tranche 17,87 %3,15 %4,72 %
Tranche 221,59 %8,64 %12,95 %
(1) Tranche 1 : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (plafond fixé à 3 377 € par mois en 2019) ; tranche 2 : de 1 à 8 fois ce plafond.
(2) Répartition, en principe, de 40 % à la charge du salarié et de 60 % à celle de l’employeur.

Taux des cotisations Agirc-Arrco en 2019 - Salariés agricoles (1)
Base (2) Taux globalPart salariéPart employeur
Non cadresTranche 1
Tranche 2
7,87 %
21,59 %
3,93 %
10,79 %
3,94 %
10,80 %
CadresTranche 1
Tranche 2
10,16 %
21,59 %
3,86 %
8,64 %
6,30 %
12,95 %
(1) Ces taux s’appliquent aux entreprises de la production agricole. D’autres taux peuvent s’appliquer aux organismes professionnels agricoles et aux établissements d’enseignement agricole privés.
(2) Tranche 1 : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (plafond fixé à 3 377 € en 2019) ; tranche 2 : de 1 à 8 fois ce plafond.

À noter : le dispositif de garantie minimale de points (GMP), qui permettait aux salariés cadres dont le salaire n’atteignait pas le plafond de la Sécurité sociale (ou était légèrement au-dessus), d’obtenir au moins 120 points de retraite par an contre le paiement d’une cotisation mensuelle fixée, en 2018, à 72,71 € (45,11 € à la charge de l’employeur et 27,60 € à la charge du salarié), a été supprimée au 1er janvier 2019.

Taux des contributions

Taux des contributions en 2019 (1)
Base (2) Taux globalPart salarié (3) Part employeur (3)
Contribution d’équilibre général (4) Tranche 1
Tranche 2
2,15 %
2,70 %
0,86 %
1,08 %
1,29 %
1,62 %
Contribution d’équilibre technique (5) Tranches 1 et 20,35 %0,14 %0,21 %
(1) Ces contributions ne génèrent pas de droits à retraite pour les cotisants mais servent à financer le fonctionnement du régime.
(2) Tranche 1 : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (3 377 € par mois en 2019) ; tranche 2 : de 1 à 8 fois ce plafond.
(3) Répartition, en principe, de 40 % à la charge du salarié et de 60 % à celle de l’employeur.
(4) La contribution d’équilibre général est due par tous les salariés.
(5) La contribution d’équilibre technique est payée uniquement par les salariés dont la rémunération est supérieure au plafond de la Sécurité sociale (plafond fixé à 3 377 € par mois en 2019).

Historique

2018

Taux des cotisations Agirc-Arrco en 2018
Base (1) Taux globalPart salariéPart employeur
Non cadres (Arrco)Tranche1
Tranche 2
7,75 %
20,25 %
3,10 %
8,10 %
4,65 %
12,15 %
Cadres (Arrco)Tranche A7,75 %3,10 %4,65 %
Cadres (Agirc)Tranche B
Tranche C
20,55 %
20,55 %
7,80 %
variable
12,75 %
variable
(1) Tranches 1 et A : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (3 311 € par mois en 2018) ; tranche 2 : de 1 à 3 fois ce plafond ; tranche B : de 1 à 4 fois ce plafond ; tranche C : de 4 à 8 fois ce plafond.

À noter : le régime de retraite complémentaire des cadres (Agirc) comporte un dispositif de garantie minimale de points (GMP), permettant aux salariés cadres dont le salaire n’atteint pas le plafond de la Sécurité sociale (ou est légèrement au-dessus), d’obtenir au moins 120 points de retraite par an. Pour 2018, la cotisation mensuelle est fixée à 72,71 € (45,11 € à la charge de l’employeur et 27,60 € à la charge du salarié). Quant au salaire annuel charnière, en deçà duquel la GMP joue, il a été fixé à 43 977,84 €, soit 3 664,82 € par mois.

Taux des contributions en 2018 (1)
Base (2) Taux globalPart salariéPart employeur
Cotisation AGFF (3) Tranches 1 ou A
Tranches 2 ou B et C
2 %
2,20 %
0,80 %
0,90 %
1,20 %
1,30 %
Contribution exceptionnelle et temporaire (4) Tranches A, B et C0,35 %0,13 %0,22 %
(1) Ces contributions ne génèrent pas de droits à retraite pour les cotisants mais servent à financer le fonctionnement du régime.
(2) Tranches 1 et A : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (3 311 € par mois en 2018) ; tranche 2 : de 1 à 3 fois ce plafond ; tranche B : de 1 à 4 fois ce plafond ; tranche C : de 4 à 8 fois ce plafond.
(3) à la charge de tous les salariés, cadres et non-cadres.
(4) due uniquement par les cadres.

©  Les Echos Publishing - 2019
← Revenir au blog