menu

Nos actualités

Cotisations de Sécurité sociale

Les taux des cotisations destinées au financement des prestations de maladie - vieillesse - allocations familiales - accident du travail comportent une part patronale et une part salariale. Selon les cas, ils peuvent s’appliquer sur la totalité du salaire (base) ou sur un montant maximum.

02 JAN , 2017

Cotisations de Sécurité sociale à compter du 1er janvier 2017
BaseSalariéEmployeur (1)
Assurance maladieTotalité0,75 % (2) 12,89 % (3)
Vieillesse plafonnéeTranche A6,9 % 8,55 %
Vieillesse déplafonnéeTotalité0,4 %1,9 %
Allocations familialesTotalité-5,25 % (4)
Accident du travailTotalité- (5)
(1) Une réduction générale de cotisations patronales de Sécurité sociale dite réduction « Fillon » s’applique, sous certaines conditions, aux salaires annuels inférieurs à 1,6 Smic.
(2) Pour les départements du Haut-Rhin, Bas-Rhin et de la Moselle, la part salariale est majorée d’une cotisation supplémentaire fixée à 1,50 %.
(3) Attention, l’Urssaf intègre le taux de la contribution de solidarité pour l’autonomie à celui de l’assurance-maladie, affichant ainsi un taux global de 13,19 %.
(4) Depuis le 1er avril 2016, ce taux est abaissé à 3,45 % pour les rémunérations annuelles inférieures ou égales à 3,5 Smic.
(5) Taux variable selon l’importance et l’activité de l’entreprise.

©  Les Echos Publishing - 2016
← Revenir au blog

Cotisations de Sécurité sociale

Les taux des cotisations destinées au financement des prestations de maladie - vieillesse - allocations familiales - accident du travail comportent une part patronale et une part salariale. Selon les cas, ils peuvent s’appliquer sur la totalité du salaire (base) ou sur un montant maximum.

02 JAN , 2017

Cotisations de Sécurité sociale à compter du 1er janvier 2017
BaseSalariéEmployeur (1)
Assurance maladieTotalité0,75 % (2) 12,89 % (3)
Vieillesse plafonnéeTranche A6,9 % 8,55 %
Vieillesse déplafonnéeTotalité0,4 %1,9 %
Allocations familialesTotalité-5,25 % (4)
Accident du travailTotalité- (5)
(1) Une réduction générale de cotisations patronales de Sécurité sociale dite réduction « Fillon » s’applique, sous certaines conditions, aux salaires annuels inférieurs à 1,6 Smic.
(2) Pour les départements du Haut-Rhin, Bas-Rhin et de la Moselle, la part salariale est majorée d’une cotisation supplémentaire fixée à 1,50 %.
(3) Attention, l’Urssaf intègre le taux de la contribution de solidarité pour l’autonomie à celui de l’assurance-maladie, affichant ainsi un taux global de 13,19 %.
(4) Depuis le 1er avril 2016, ce taux est abaissé à 3,45 % pour les rémunérations annuelles inférieures ou égales à 3,5 Smic.
(5) Taux variable selon l’importance et l’activité de l’entreprise.

©  Les Echos Publishing - 2016
← Revenir au blog