menu

Nos actualités

L’Arcep lance une plate-forme d’alerte

Dans l’espoir d’avoir une vision plus précise de la situation, l’Arcep propose aux particuliers et aux entreprises de signaler les difficultés qu’ils rencontrent avec les opérateurs.

24 OCT , 2017

Après avoir mis en ligne un outil cartographique, Monreseaumobile.fr, permettant de comparer la qualité de la couverture offerte, partout en France, par les différents opérateurs de téléphonie mobile, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a inauguré le service « J’alerte l’Arcep ». En ligne depuis quelques jours, cette plate-forme invite les utilisateurs des opérateurs fixes, mobiles, Internet et postaux à signaler les dysfonctionnements dont ils sont victimes. Ce site s’adresse aux particuliers, aux entreprises ainsi qu’aux administrations.

Peser sur les opérateurs

Ce service n’a pas pour objet d’enregistrer des plaintes au sens juridique du terme. Et aucun suivi personnalisé n’est proposé à l’issue d’un signalement. En réalité, l’ambition de l’Arcep est de se doter d’un outil efficace qui lui permettra d’avoir une image plus fidèle de la qualité des services offerts. Jusqu’à présent, notamment en termes de couverture, les opérateurs constituaient une des principales sources d’information. Si les utilisateurs jouent le jeu, le gendarme des télécom disposera de véritables remontées utilisateurs, ce qui lui permettra de réaliser avec plus de précision et d’efficacité ses missions de régulation. Depuis que le site a été mis en ligne, de nombreuses alertes ont été déposées. Plus de 40 % d’entre elles portent sur les difficultés à accéder à Internet via une box et 24 % sur des dysfonctionnements d’appareils mobiles.

Comment ça marche ?

La démarche est simple. Une fois avoir cliqué sur le bouton « J’alerte », il suffit de s’identifier (particulier, entreprise, administration, courriel, code postal…), de préciser le service concerné (mobile, fixe, postal) et enfin la nature du dysfonctionnement. Un courriel confirmant la prise en compte de l’alerte est adressé à l’utilisateur une fois sa démarche accomplie.

©  Les Echos Publishing - 2017
← Revenir au blog